LE PETIT FUTÉ 2019

Sous la houlette de la dynamique Gaëlle Durier, ce Garde Manger a su rapidement trouver sa clientèle ! Rien d’étonnant à cela, puisque le lieu, qui se veut un peu comme un magasin à l’ancienne, propose des produits locaux et bios. De fruits et légumes – certains anciens – des boissons, du fromage, des laitages et même du vin, voici une liste non-exhaustive de ce qui vous attend ici ! Résolument basé sur les échanges humains, le lieu propose enfin de se réchauffer (ou se poser) le temps d’un thé ou d’un café. Très bon.

OUEST-FRANCE

Ouverte il y a une semaine, par Gaëlle Durier et son mari, l’épicerie Le Garde Manger a la particularité de proposer presque exclusivement des produits fabriqués localement.

En plus d’être bien garni, Le Garde Manger est bien implanté localement. Et pour cause, l’épicerie lancée le 4 janvier par Gaëlle Durier et son époux a un leitmotiv : vendre des denrées produites par des artisans à proximité.

« C’est formidable comme endroit ! » Voilà le genre d’exclamations que l’on peut entendre quand on franchit la porte du Garde Manger. La boutique se veut être « un magasin général à l’ancienne ».

L’échange au coeur de l’humain

Antirouille

« The place to be », elle lâche ça Gaëlle, un peu à regret de parler « tendance » pour présenter son échoppe, mais dans échoppe, il y a « shop » justement…

DORMANCE

Tout a commencé dans la cabine d’essayage de la friperie Les chats nippés à Granville. Une affichette attire mon regard sur une nouvelle adresse incontournable. Une épicerie de vrac /salon de thé à Saint Pair sur Mer…il fallait que je m’y rende , évidement ! Le soleil est au rendez vous, je monte dans le bus pour Saint Pair, je me réjouis à l’idée de boire un thé , tout en faisant quelques courses à grignoter discrètement dans ma chambre à l’auberge de jeunesse le soir.